Deconnexion Connexion Inscription Presentation Règles Holonews Holonews La Team Soutenir Swlrpg Partenaires Holonet Holonet New Requêtes Nouvelles requêtes Fiche Perso Equipement Parcours Personnel Troupes et vaisseaux Déplacements Magasins Banque Guildes Univers de Swlrpg Faq du Jeu Cuve à Pseudo Mediathèque Recherche Liste des Membres Index du forum Sans Réponse Vos messages Nouveaux messages Forum Index
Banniere

Vous êtes
Déconnecté
Connexion
Inscription

Swlrpg
Presentation
Règles

La Team
Liste des Membres
Soutenir Swlrpg
Partenaires

L'univers
Pas de Nouvelle Holonews
Univers de Swlrpg

Jouer
Vous devez être connecté pour accéder à certains modules de jeu

Magasins
Guildes

Divers
Le Top Sites
Faq du Jeu
Cuve à Pseudo
Mediathèque

Liens
AnakinWorld

Nous soutenir

Tour de Jeu
Espace
Top site Anakin World
Espace
Top site Star Wars Universe


Wiki Swlrpg

Facebook Swlrpg


Index
Présentation du JDR
Règles du JDR
Inscription au Jeu de rôle
Dernières holonews:
Condamnation des derniers cloneurs | Ouverture du cinquantième Précipice sur Coruscant | Jour de fête pour l'Hégémonie | Communication du Front de Libération

Relance du forum

Navigation
Répondre au sujet Poster un nouveau sujet Mondes du Noyau 

Mondes du Noyau
Mondes du Noyau
[Kuat]The moment to live and the moment to die ID:2074

Anubis
Maître du Jeu
Tourmenteur des âmes
Chacal
Niv: 10 XP: 725
549912 Dat
Initiative: 0
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Mer 09 Sep, 2015 à 14:56

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 261


Voir le profil de l'utilisateur




Joueur: Datura Vrei
Le seuil pour cette action est de 71
Résultat du D100 de Datura Vrei: 3
L'action est une réussite.
Le joueur gagne 29 points d'XP de force.


Joueur: Kyle Klivian
Le seuil pour cette action est de 64
Résultat du D100 de Kyle Klivian: 49
L'action est une réussite.
Le joueur gagne 36 points d'XP.


Joueur: Lirielle Oldima
Le seuil pour cette action est de 45
Résultat du D100 de Lirielle Oldima: 22
L'action est une réussite.
Le joueur gagne 55 points d'XP.


Lirielle et Datura n'avaient visiblement pas envie de laisser les hommes tomber dans les griffes de l'Hégémonie et elles en achevèrent deux sans leur demander leur avis. Bien que leur raisonnement soit pour le moins bancal, que les blessés n'avaient probablement pas envie de mourir pour une idéologie quelconque et que la torture systématique des opposants de l'Hégémonie n'était qu'un mythe supplémentaire dans la grande campagne des terroristes du Front de Libération, les actes des jedis ne laissèrent guère de place au doute. Alors qu'elles partaient en courant, poursuivies par les tirs de l'armée qui leur courait après, les malédictions continuaient à fuser de la part des pauvres ères qu'elles avaient laissé vivre. A croire qu'eux méritaient d'être torturés à mort par des droïdes spécialisés dans cet art raffiné.

Qu'importait de toute façon la morale à cet instant précis alors que la retraite risquait à tout moment de basculer franchement dans la panique la plus totale. Malmenés par Bimbo et sans qu'on sache trop qui ils écoutaient, de leur chef ou du chasseur de prime qui les accompagnait, les rares survivants s'étaient égayés à la recherche d'un couvert sommaire, pour renvoyer tant qu'ils le pouvaient encore un peu de la sauce que les droïdes balançaient sur eux. C'est que les avants garde des forces mécanisées arrivaient sur le surplomb qui les dominait et mitraillaient à tout va. Fort heureusement pour le FL, les sempiternels éboulis et la largeur de la rivière compliquaient la tâche des assaillants qui voyaient leurs silhouettes se découper parfaitement pour les tirailleurs bien embusqués, à l'abri derrières des roches suffisament résistantes pour absorber les blasts adverse. Ainsi, en dépit de l'avantage positionnel, le FL pouvait il tenir quelques instants supplémentaires. Secondes que Bimbo mit à profit pour brandir un index menaçant sous le menton de Kyle Klivian.


Mes hommes, mes ordres. Si tu veux suggérer des idées lumineuses, soigne ton vocabulaire l'avorton.

Et sans guère plus de cérémonie, elle plongea à couvert parce que la fête ne faisait que commencer. Alors que les jedis déboulaient sur l'aire d'atterrissage, les survivants virent les premiers CAB se profiler au fond de la rivière, oscillant sur le relief déchiqueté mais leur silhouette massive faisait passer tout envie de rire de la prestation ridicule des chars d'assauts. Une petite troupe avait également prit pied dans la rivière et c'était une demie douzaine de droïdekas qui roulaient à toute allure vers l'embouchure de la rivière, se déployant à une centaine de mètres des hommes retranchés. Pour faire bonne mesure, quelques dizaines de B2 et autant de ces oiseaux disgracieux de B1 cavalaient sur leurs flancs. Si le débouché du virage empêchait effectivement les troupes mécanisées de se déployer totalement et de déborder les malheureux, le feu d'enfer des droidekas qui se déclencha aussitôt les empêcha de se réjouir davantage. Un premier obus des CAB pulvérisa un menhir de bonne taille, qui ne servait fort heureusement de repli à personne. En revanche, Bimbo s'effondra en gueulant derrière son abri, jetée au sol par un blast qui traversa sa cuisse pour ressortir par ses fesses. La soldat serra les dents mais son visage crispé trahit son angoisse lorsqu'elle fixa le trou béant qui traversait son bassin. La plaie était monstrueuse, la fémorale bien visible à travers les chairs carbonisée. Pire que tout, la malheureuse vira instantanément à une teinte bleutée, synonyme d'un quelconque traumatisme interne.

Merde.

La chauve inséra un nouveau chargeur dans son arme d'une main tremblante, déglutit profondément et se redressa en sautillant sur une jambe, abattant d'une rafale parfaite une demie douzaine de B1 du surplomb. Puis elle s'effondra à nouveau, vaincue par la douleur et ne put retenir un hurlement.


    Envoyer un message privé Envoyer un e-mail   

Lirielle Oldima
Front de Libération
Médecin
Humaine
Niv: 5 XP: 10157
40405 Dat
Initiative: 28
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Ven 25 Sep, 2015 à 2:43

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 418


Voir le profil de l'utilisateur




C'est avec des yeux larmoyants du crime moral qu'elle avait due accomplir quelques secondes auparavant que la femme courait vers les précaires ligne du FL, loin derrière Datura. Encadrée par les tirs de laser, ce fut un miracle mineur qu'elle ne se torde pas une cheville ou deux sur les cailloux meublant le lit de la rivière asséchée ou pire, se fasse tirer dans le dos. La riposte des défenseurs biologiques sur les troupes mécanisées y était surement pour quelque chose.

Cependant, le feu nourri des droides éclipsait celui plus clairsemé, mais plus précis, des troupes du FL. La masse méchanique avait l'avantage du nombre et ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle n'emporte l'escarmouche, qui avait toujours eue les dés pipés en faveur de l'Hégémonie. Lirielle eue un flashback de la bataille du temple jedi, où les chevaliers avaient échoués à contenir la horde métallique, et le scénario semblait vouloir se répéter encore. Un rocher d'une bonne taille explosa sous les tirs des chars d'assaut qui se joignaient au combat et un cri perçant s'éleva des lignes des défendeurs.

À deux cent mètres de la sécurité relative des rochers, Lirielle nota une ligne de droides B1 fauchés par un tir venant des rochers, juste avant qu'un autre cri de douleur ne retentisse. Les tirs énergétiques fusant de toute part, Lirielle approcha du rempart improvisé et puisant dans ses réserves, l'escalada pour rejoindre ses compagnons, hors d'haleine... l'entrainement était bien beau, mais avec l'adrénaline de la poursuite, la femme était en nage et elle due s'adosser au rocher une seconde pour reprendre son souffle.

Cette luxurieuse pause prit fin quand les cris des blessés arrivèrent à sa conscience. Ça et là, les troupes du FL étaient plus ou moins sévèrement blessés, et, se sentant encore coupable d'avoir due abandonner certains des hommes qu'ils étaient venus chercher aux griffes de l'Hégémonie, elle eue un sursaut d'énergie et, gardant la tête basse pour ne pas s'offrir en cible aux robots les canardant, elle commença à faire le tour des blessés. Rapidement elle détermina que Bimbo était dans l'état le plus critique et ouvrit sa trousse médicale.

L'état de choc était évident dans le visage de la soldate chauve et Lirielle savait d'expérience que cela en lui-même pouvait lui être fatal. D'un geste leste et pratiqué, elle appliqua des compresses de bacta aux deux ouvertures dans le corps de la femme, s'excusant d'un sourire fatigué de lui mettre la main au derrière. Pour atténuer sa douleur, elle suivie avec une dose d’anesthésique, mais elle savait qu'il faudrait beaucoup plus de soins pour pouvoir sauver la jambe de la femme. Avisant Kyle tout prêt, elle cria dans sa direction pour être sure d'être entendue parmi le chaos de la bataille.


Nous devons évacuer, combien de temps avant le retour de la navette?

Code:
Tenter de sauver Bimbo, Talent médecine
_________________



    Envoyer un message privé    

Datura Vrei
Front de Libération
Chevalier Jedi
Kiffar
Niv: 4 XP: 10006
39073 Dat
Initiative: 27
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Mar 29 Sep, 2015 à 4:06

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 34


Voir le profil de l'utilisateur




Escalader le rempart de rochers n'avait pas été une mince affaire. Bien que plus jeune la Kiffar courait dans les herbes hautes et montait aux arbres avec une relative agilité, une blessure au coccyx avait le don de paralyser à sa façon sa victime. Tête baissée comme sa consoeur pour éviter au maximum les tirs, elle s'était mis à l'abri relatif du rempart. Le regard vert s'était tourné vers Lirielle, pour l'aviser en train de prodiguer les premiers soins à ... Bimbo. La blessure qu'affichait la chauve soldat ne disait rien qui vaille, mais si Lirielle pouvait faire quelque chose qui pouvait calmer sa morale affectée, Datura préféra ne pas l'en dissuader. Ses yeux continuèrent leur tour d'horizon afin d'aviser la position des hommes et faire un décompte. Quelques signes, elle ordonna l'utilisation de grenades ioniques le plus possible sur les entassements de droïdes, vu le taux de réussite contre ces monstres d'acier.

Regardant Klivian et le soldat, elle leur lança...

Cellules ioniques dans vos armes ! Faites leur exploser la tête.
Rajustant son communicateur, la Jedi tenta un court appel.
Skunk ? Combien de temps ?

Attendant la réponse du pilote, l'ex-sénatrice se concentrait sur ses sensations dans la Force, s'efforçant de retrouver un certain calme, ce qui était loin d'être chose aisée au vu de la situation, du chaos de ses pensées et des stimulis environnementaux. Quelque part, entre la douleur morale, la peur de ne pas voir se poser la navette, d'y perdre tous les hommes de l'escouade, entre la souffrance physique et la haine dévorante tournée vers l'idéal défendu par les combattants de métal, une zone de silence se formait. Une infime brèche à l'odeur de pierre humide où un mince rai de lumière se frayait dans l'obscurité la plus totale. Même dans la grotte la plus sombre, il y a toujours un peu de clarté. C'est ce court instant de silence où elle se sentit parfaitement consciente de sa position dans son environnement, qu'elle mit à profit pour se concentrer sur l'un des droïdes afin de l'utiliser comme bélier contre ses petits amis robotiques. Un étrange équilibre entre concentration et rage guerrière s'était formé. Sa colère, sa hargne, elle la canalisait pour apporter le plus de précision et de force possible dans ce geste télékinétique. Déployé d'un coup. Comme les foutus blocs de bois de Quinlan.

Code:
Utilisation du pouvoir télékinésie pour tenter un strike droïdes versus droïdes


    Envoyer un message privé    

Anubis
Maître du Jeu
Tourmenteur des âmes
Chacal
Niv: 10 XP: 725
549912 Dat
Initiative: 0
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Mar 13 Oct, 2015 à 1:17

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 261


Voir le profil de l'utilisateur




Joueur: Lirielle Oldima
Le seuil pour cette action est de 76
Résultat du D100 de Lirielle Oldima: 16
L'action est une réussite.
Le joueur gagne 24 points d'XP.

Joueur : Datura Vrei
Action irrecevable, pas de seuil. Aux alentours de 100 fucking mètres, ça fait long, très long, trop long pour une télékinésie.


Bimbo virait franchement au violet lorsque Lirielle survint pour pallier au plus pressé. Après avoir refusé l'anesthésique d'une grimace bourrue, elle ne put retenir un gémissement lorsque la médecin lui appliqua ses compresses de bacta. La jedi put voir qu'elle mordait ses lèvres pour ne pas lui hurler dans les oreilles et une perle vermeil vint poindre à sa commissure. La chauve continua à tirer tant que sa main ne tremblait pas et l'infirmière comprit que son refus de l'antidouleur tenait plus à une volonté d'être utile au combat qu'un quelconque orgueil malvenu. Dans l'état actuel de leurs effectifs, tout tireur pouvait être utile au groupe.

Le FL vendait chèrement sa peau. Plongeant à couvert à chaque tir de tanks, les survivants émergeaient des roches couverts d'un mélange de poussière grisâtre, trempés de sueur, pour abattre quelques droïdes supplémentaires avant de se recroqueviller à nouveau. Les troupes mécaniques piétinaient sur place, incapables d'avancer dans le relief désormais bien trop accidenté pour une quelconque progression. Alors les tirs fusaient, laissant deviner des ordres brefs et définitifs quant aux possibilités de captures. Il y eut très rapidement des pertes dans chez les vivants, bien davantage chez les mécaniques mais eux semblaient inépuisables, inarretables et les seuls droidekas s'arrogeaient la moitié des victimes.

Devenue folle peut être par l'ampleur du carnage, Datura eut une nouvelle fois recourt à ses extraordinaires capacités. Malheureusement pour elle, elle n'eut guère plus de succès que sa consoeur à peu près une heure auparavant et se contenta d'agiter les doigts en fronçant les sourcils, très concentrée. Il s'écoula une dizaine de secondes sans guère d'effets sur les troupes mécanisées et la jedi eut le temps de réaliser son arrogance avant qu'un B1 la remarque et lui carbonise environ dix centimètres d'une capillarité poisseuse de sueur.


Ses ordres avaient toutefois été transmis et les projectiles ioniques firent un carnage parmi les troupes mécanisées, leur octroyant un sursis inespéré au moment où le déluge était trop mortel pour rencontrer une quelconque opposition. Pendant quelques instants, le temps que les droïdes piétine les cadavres tressautant de leurs semblables et rétablissent leurs positions, il y eut un silence béni bien vite troublé par des rafales au volume croissant. Bimbo haussa les épaules en portant la main à son communicateur, dans lequel résonnait la voix de leur sauveur qui répondait à tous les appels désespérés de la surface.

TRENTE SECONDES ! GO !


Et là bas, à l'horizon, se profilait la silhouette unique de leur porte de sortie. Jamais le tas de boue mal repeint qui fonçait vers eux n'avait été autant adoré par des bipèdes. Puis ils remarquèrent l'allure à laquelle Skunk déboulait et comprirent que leur seul chance de ne pas voir leur saint oiseau abattu était de tous sauter à bord dans les trois secondes qui suivraient son atterrissage. Bimbo haussa les épaules et distribua ses ordres d'une voix faible alors que ses lèvres bleuissaient.


On se prépare au sprint de sa vie. Skunk va à peine ralentir. Tout le monde saute à bord !

Puis elle laissa faiblement retomber sa main le long de sa jambe et envoya un sourire épuisé à sa compagne d'infortune.

Va falloir me laisser tomber doc, sauf si vous avez une jambe de rechange en stock. Dommage, jvous aurais bien coincé dans le ptit couloir sombre derrière la cantine. Allez, remuez vous, y a des vivants qui vont avoir besoin de vous.


    Envoyer un message privé Envoyer un e-mail   

Datura Vrei
Front de Libération
Chevalier Jedi
Kiffar
Niv: 4 XP: 10006
39073 Dat
Initiative: 27
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Ven 16 Oct, 2015 à 1:47

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 34


Voir le profil de l'utilisateur




Et merde. Bravo, tout aussi douée que t’es avec la télékinésie, t’as des limites, idiote !

Au blast, l’ancienne sénatrice plongea, non sans avoir perdu quelques centimètres de sa chevelure. C’était peu cher payé pour avoir la vie sauve. Reportant son attention sur Lirielle, elle entendit le communicateur cracher la voix de Skunk. Heureuse que cette voix vienne à ses oreilles, elle ressentit un pincement au cœur aux paroles de Bimbo. Maintenant, Lirielle était décideuse du sort de la soldat chauve. Elle aurait un choix difficile à faire. Essayer de traîner la femme écorchée dans la navette en sautant, ou la laisser sur place. Bien que la cybernétique soit des plus miraculeuses, les chances que Bimbo survive au voyage étaient minces, même si la Jedi était excellente médecin. Un regard circulaire pour aviser des troupes avant de beugler ses ordres…

Vingt secondes, on se prépare et on saute à bord ! Il faut quitter ce trou à rats !!
Ses yeux se rivèrent sur sa consoeur.
Lirielle, on a pas le temps. Ou tu la portes et on risque de vous perdre toutes les deux, ou on la laisse derrière. C'est la guerre, avec son lot de pertes. Y a toujours des dommages collatéraux ! Si tu penses y arriver, go, sinon saute, maintenant !

Attentive, Datura encourageait les soldats à sauter tout en prenant elle-même son élan. Le bas de son dos la faisait souffrir, mais c’était bien peu comparé à perdre la vie. Dans toute guerre, il y a des sacrifices à faire. Alors, elle fit encore une fois appel à la Force et à son style de combat, effectuant un saut d'Ataru pour sauter dans la navette...

Code:
Saut d'Ataru pour embarquer dans les chiottes interstellaires de Skunk


Dernière édition par Datura Vrei le Ven 16 Oct, 2015 à 1:54; édité 1 fois


    Envoyer un message privé    

Lirielle Oldima
Front de Libération
Médecin
Humaine
Niv: 5 XP: 10157
40405 Dat
Initiative: 28
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Lun 19 Oct, 2015 à 1:39

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 418


Voir le profil de l'utilisateur




Le chaos s'intensifiait autour d'eux, les tirs de blasters fusant de toute part. Les maigres positions défensives du FL tenaient encore, mais les paris étaient ouvert pour savoir combien de temps elles survivraient. Et les cotes avantageaient largement les forces numériquement supérieures de l'Hégémonie. Les vaillants défenseurs biologiques abattaient les mécaniques avec leurs armes ioniques par dizaines, mais chaque droide éliminé était remplacé par deux autres, l'armée robotisée inépuisable.

Ce qui n'était pas le cas des troupes retranchées, chaque perte irremplacable. Les cris des nouveaux blessés s'ajoutaient aux autres, mais dans le tumulte général, il était difficile de distinguer quoi que ce soit. Lirielle se concentrait sur sa patiente, qui ne voulut rien savoir de l’anesthésique, afin de pouvoir continuer à se battre. Mais ses forces la trahissait et le blaster ionique tremblait dans ses mains, affectant la justesse de ses tirs.

Même blessée, elle tire mieux que toi.
Ça ne m'aide pas Lili.
Mais c'est la vérité.
Ce n'est pas ma force, tu as raison, mais ce n'est pas ma priorité maintenant.
De toute façon, à ce rythme, j'estime que d'ici 5 minutes, nous serons tous morts, alors quelque soient nos forces, c'est plutôt sans importance maintenant.
Tu n'aides vraiment pas Lili!


Cependant, malgré la remontrance, la jedi devait admettre que, comme presque toujours, son double avait raison, la situation semblait désespérée pour les soldats du FL. Lirielle se surprit même à penser à abréger les souffrances de la soldate chauve, mais son communicateur commença a crachoter ce qui pourrait être leur salut... la navette conduite pat Skunk n'était qu'à quelques secondes de vol.

Bimbo retrouva un sursaut d'énergie et donna ce qui pourrait être ses derniers ordres, avant de se relaisser choir, sa vitalité au plus bas.


Va falloir me laisser tomber doc, sauf si vous avez une jambe de rechange en stock. Dommage, jvous aurais bien coincé dans le ptit couloir sombre derrière la cantine. Allez, remuez vous, y a des vivants qui vont avoir besoin de vous.

Lirielle fit un petit sourire à l'évocation de la cantina, avant de retrouver tout son sérieux, les yeux violets démontrant l'acier qui courait dans l'âme de la médecin.

Je n'ai pas de jambes de surplus, mais j'ai d'autres atouts, Bimbo. Tenez-vous bien, je ne vous laisserai pas ici!


Lirielle se focalisa, filtrant mentalement les sons de la bataille pour trouver les mélodies et notes disparates qui représentait la Force à ses sens, avant de repérer les notes martiales qui représentaient Bimbo. Affectant la disjointe et faible mélopée de la femme avec la sienne, elle amena délicatement les notes à être plus légères. S'aidant avec la Force, elle glissa le bras de Bimbo derrière son cou et la redressa, servant de béquille humaine pour la soldate et s'apprêta à courir vers la navette en supportant partiellement la femme blessée avec sa télékinésie.


Code:
 Tentative de rejoindre la navette en supportant télékinetiquement Bimbo
_________________



    Envoyer un message privé    

Kyle Klivian
Front de Libération
Chasseur de primes
Humain
Niv: 4 XP: 8188
30424 Dat
Initiative: 24
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Jeu 29 Oct, 2015 à 23:27

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 34


Voir le profil de l'utilisateur




Le combat contre les forces de l'Hégémonie s'intensifiait. Les droïdes s'accumulaient à la sortie de la rivière, planquée sur ses hauteurs, le bruit des chars CBL étaient de plus en plus forts. Les tirs de blasters, en provenance des deux camps, fusaient sur le champ de bataille. Kyle se focalisa sur ses ennemis et resta concentré sur son communicateur. A tout moment, le pilote de la navette qui devait les récupérer annoncerait son arrivée.

Il tira quelques tirs de blaster avec son E-11, qui étaient plus des tirs de suppression que des tirs de précision pour dégommer des droïdes. Son action était inefficace mais cela lui donna du courage, le motiva pour tenir avant l'arrivée du pilote de la navette. Il jeta de rapides coups d'oeils sur ses flancs et de nombreux soldats tombaient sur le champ de bataille, quelques corps gisaient sur le sol boueux, de la peinture vermeille imbibait les sillons de la clairière. Le tableau de cette scène était effrayant. Il aperçut la Jedi Lirielle Oldima et Bimbo, qui était dans un sale état, elles discutaient, leur discussion était intimiste malgré le combat qui faisait rage sur cette fichue planète qu'est Kuat.

Les minutes paraissaient être des heures, il avait l'impression d'être proche d'un trou noir où lorsqu'on s'en rapproche, le continuum espace-temps est déformé et plus la gravité est forte, plus le temps ralenti. Et là, miracle, bonheur, il perçut la voix du pilote de la navette qui annonçait son arrivée. Et il arriva sans crier gare, la navette passait à basse altitude dans la clairière ou ils se trouvaient. Kyle se mit à courir de toutes ses forces, à grande enjambées, en direction de la navette. C'était un véritable sprint, il était crevé, mais il voulait sortir de ce guet-apens, la navette s'approcha, et à bonne distance, il utilisa son pied d'appui pour effectuer le plus long saut possible. Aussitôt proche de la navette pendant son saut, il s'agrippa de toutes ses forces pour entrer à l'intérieur. Il était motivé, son adrénaline lui donna le courage pour rentrer dans cette navette.


Code:
Sauter dans la navette.


    Envoyer un message privé    

Anubis
Maître du Jeu
Tourmenteur des âmes
Chacal
Niv: 10 XP: 725
549912 Dat
Initiative: 0
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Sam 31 Oct, 2015 à 0:00

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 261


Voir le profil de l'utilisateur




Code:
Joueur: Lirielle Oldima
Le seuil pour cette action est de 60
Résultat du D100 de Lirielle Oldima: 100
L'action est un échec dramatique.
Le joueur gagne 20 points d'XP.


Et alors que l'enfer se déchaînait, que l'espoir s'amenuisait et que les hommes mourraient, Skunk arriva en rase mottes, plongeant sans hésiter dans l'étroite gorge, toutes portes ouvertes. Si les droïdes ne pouvaient manquer l'incongru invité, leurs tirs n'eurent guère d'effet sur le duracier renforcé de la navette et les CAB peinèrent à l'aligner. Aussi le tas de boue sidéral n'eut guère qu'une centaine d'éraflures supplémentaires sur sa peinture à déplorer. La chasse adverse ne se profilait pas encore à l'horizon et il y avait fort à parier que le pilote avait quelques systèmes de son cru pour leurrer les assaillants.

Au sol, ce fut une ruée éperdue vers l'ange de miséricorde qui descendait sur eux. Abandonnant discipline et miséricordes, les hommes cavalèrent vers la navette, lâchant leurs armes lorsqu'ils y pensaient, laissant les agonisant agoniser pour mieux mettre leurs précieuses peaux en sécurité. Kyle et Datura bondirent sans la moindre hésitation à bord et accueillirent avec bonheur la gifle froide du plancher sur lequel ils s'écrasèrent.

Mais il restait Lirielle, qui tentait péniblement de soutenir la chauve blessée. Alors qu'elle voyait les hommes la dépasser et qu'elle peinait, trop épuisée pour trouver en la Force une vraie alliée, la médecin ne put retenir Bimbo qui se laissa glisser au sol et lui jeta un regard féroce en dépit de son état épouvantable.


Doc, bougez vous le cul tant qu'il est encore en état. Allez faire valoir vos atouts ailleurs, foutez moi le camps.

Et la chauve de recommencer à mitrailler frénétiquement les droïdes qui s'approchaient sans guère plus prêter attention à la jedi. Mâchoires serrées, une main pressée sur les bandages sanguinolents de sa blessure, elle livra son dernier combat sans s'accorder un regard en arrière. Et ce fut la mort dans l'âme que la jedi sauta jusqu'à la navette au tout dernier moment, rattrapée de justesse par des mains tendues alors qu'elle manquait de s'écraser au sol.

Était il encore utile de narrer les ultimes péripéties de l'équipe infernale ? Skunk piqua à la verticale vers la stratosphère en refermant les portes de la femme de sa vie, forçant sur les réacteurs qui se mirent à mugir sur un fond de Larsen déphasé. Dans la soute de la navette, sept survivants encore sous le choc de leur aventure infernale se regardaient en silence. Faites le calcul.


Kyle gagne 2000 xp
Lirielle et Datura récupèrent 1000xp chacune.

Tout le monde gagne divers traumatismes. Bonne nuit les petits.


    Envoyer un message privé Envoyer un e-mail   

Datura Vrei
Front de Libération
Chevalier Jedi
Kiffar
Niv: 4 XP: 10006
39073 Dat
Initiative: 27
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Sam 31 Oct, 2015 à 16:36

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 34


Voir le profil de l'utilisateur




La poigne solide de la Kiffar s'était refermée sur le poignet de sa soeur d'armes, tirant pour l'aider à finir de se hisser dans la soute. Son regard croisa le sien quelques secondes dans une expression entre le soulagement et la désapprobation.

Occupe-toi des blessés, on rentre à la maison. dit-elle à Lirielle d'un ton morne, dénué d'émotions, tandis qu'en elle la rage bouillonnait.

Malgré le masque impassible qu'elle affichait, Vrei était en colère. Concernant l'issue de la mission, son déroulement. Envers elle-même. D'avoir fait si mauvais usage de ses pouvoirs, d'avoir été une si piètre stratège, de ne pas avoir su asseoir son commandement. D'avoir failli à faire rentrer un si grand nombre d'hommes. Son regard presqu'absent allait de visage en visage. C'était la guerre là-dehors et tous étaient conscients des risques. Mais est-ce que ceux-ci en valaient la chandelle aujourd'hui ? L'escouade n'était pas préparée adéquatement, il y avait un certain lot de pertes. Aujourd'hui, sept revenaient vivants. Ils auraient dû être plus. Beaucoup plus. Une mission d'extraction en est une de routine, à ce rythme-là, les forces du Front chuteraient drastiquement. Il fallait qu'elle fréquente davantage les soldats, pour apprendre d'eux. Observer les officiers commandants lors des élaborations de tactiques, ceux de liaison pour comprendre les différents aspects du terrain et apprendre à mieux calculer les risques. À faire davantage confiance à la Force pour percevoir les situations sous d'autres angles. Ce n'était pas sa première mission d'extraction, or, elle avait plutôt agi en soutien de troupes lors des précédentes.

Nous avons perdu de nombreux frères d'armes aujourd'hui. Cette mission aurait dû en être une de routine, mais nous n'étions pas préparés à affronter la situation. Il n'y a pas d'excuses à faire, ni de pardon à demander, bien que des explications seront à fournir au haut commandement, dont je prends l'entière responsabilité. Des choses auraient pu être autrement, mais ce qui est fait est fait. Observons un temps de silence pour ceux que l'on a perdus et reposez-vous. Un débriefing aura lieu à la base Echo et vos soins y seront pris en charge.

Avec le peu de dignité qui lui restait, Datura s'éloigna, silencieuse et perdue dans sa réflexion. Si elle avait appris une chose aujourd'hui, c'est qu'en tant que Commandant, il était de son devoir de rallier ses troupes et les diriger, mais surtout de les ramener en vie. Et elle avait failli sur toute la ligne. Suivant ce constat, la Chevalier Jedi conserva son mutisme, continuant d'analyser le déroulement funeste de cette mission.


    Envoyer un message privé    

Lirielle Oldima
Front de Libération
Médecin
Humaine
Niv: 5 XP: 10157
40405 Dat
Initiative: 28
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Dim 08 Nov, 2015 à 16:01

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 418


Voir le profil de l'utilisateur




Lirielle pensait bien avoir trouvé les bonnes harmonies dans le chaos ambiant, appelant la Force à son secours, pour l'aider à transporter la femme blessée. Cependant, son calme Jedi devait avoir été plus secoué qu'elle ne le pensait et, au pire moment, elle perdit contact avec la musique qui l'entourait, celle de la Force. Sentant la guerrière glisser de ses bras, elle tenta une seconde de se replacer pour continuer l'opération de sauvetage, mais cette fois ce fut ses jambes qui la trahirent, et elle se rendit à l'évidence.

C'est la mort dans l'âme qu'elle due abandonner la femme et agripper le bras tendu de son amie, devenant la dernière à s'échapper de cet enfer. Datura lui donna un ordre sec, avant de s'éloigner. Lirielle regarda alors les rescapés, le nombre dérisoire, la mission ayant prit son lot de victimes, autant par les tirs amis qu'ennemis.

Lirielle, à genoux sur le plancher en duracier de la navette, baissa la tête en poussant une expiration chevrotante, au bord des larmes. Elle se sentait vidée, autant mentalement que physiquement.


Concentre toi sur les vivants, Liri. Tu ne peux plus rien pour les morts... rappelle toi du pragmatisme du médecin militaire.


La remontrance de son double mental, dépourvue de son habituelle sarcasme, lui rappela que son travail n'était pas terminé. Prenant quelques inspirations profondes pour se recentrer et ravaler ses larmes, Lirielle redevint la médecin d'urgence qu'elle savait pouvoir être, et se dévoua corps et âme à soigner les blessés du Front pendant le reste du voyage vers Arbra. Elle eue vaguement conscience que Datura fit un court et direct discours, mais elle demanderait un résumé à Lilieth après, elle avait du travail.

Le temps pour les larmes viendrait après...
_________________



    Envoyer un message privé    

Réponse Rapide
  
Page 4 sur 4 Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4





Aller sur un autre forum:  

Navigation
Répondre au sujet Poster un nouveau sujet Mondes du Noyau 


Site réalisé par Mugen © 2005-2015 Swlrpg.fr Version 3.0 Tous droits réservés
Les images et contenus tirés de l'univers Star Wars sont la propriété de Lucasfilm Ltd. 1977-2015 ©
Forum sur base phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com

Page générée en 0.047521 sec.
Bas Gauche
Bas Gauche Banniere Bas