Deconnexion Connexion Inscription Presentation Règles Holonews Holonews La Team Soutenir Swlrpg Partenaires Holonet Holonet New Requêtes Nouvelles requêtes Fiche Perso Equipement Parcours Personnel Troupes et vaisseaux Déplacements Magasins Banque Guildes Univers de Swlrpg Faq du Jeu Cuve à Pseudo Mediathèque Recherche Liste des Membres Index du forum Sans Réponse Vos messages Nouveaux messages Forum Index
Banniere

Vous êtes
Déconnecté
Connexion
Inscription

Swlrpg
Presentation
Règles

La Team
Liste des Membres
Soutenir Swlrpg
Partenaires

L'univers
Pas de Nouvelle Holonews
Univers de Swlrpg

Jouer
Vous devez être connecté pour accéder à certains modules de jeu

Magasins
Guildes

Divers
Le Top Sites
Faq du Jeu
Cuve à Pseudo
Mediathèque

Liens
AnakinWorld

Nous soutenir

Tour de Jeu
Espace
Top site Anakin World
Espace
Top site Star Wars Universe


Wiki Swlrpg

Facebook Swlrpg


Index
Présentation du JDR
Règles du JDR
Inscription au Jeu de rôle
Dernières holonews:
Condamnation des derniers cloneurs | Ouverture du cinquantième Précipice sur Coruscant | Jour de fête pour l'Hégémonie | Communication du Front de Libération

Relance du forum

Navigation
Répondre au sujet Poster un nouveau sujet Niveaux inférieurs 

Niveaux inférieurs
Niveaux inférieurs
[niveau inférieur] Cantina La bouse de Bantha ID:120

Selyan Wisden
Mort
Mercenaire
Trianii
Niv: 1 XP: 189
1453 Dat
Initiative: 27
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Ven 21 Mar, 2014 à 22:44

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 239


Voir le profil de l'utilisateur




Le Trianii ne prit même pas attention à l'absence de politesse de son interlocuteur. D'ailleurs, c'était plutôt un traitement ordinaire pour quelqu'un comme lui. Il détailla davantage le Trandoshan, mais son ressenti s'approcha bien vite du dégoût. Entre ce qu'il disait, son état d'ivresse et son air faussement attristé, il y a avait de quoi...

- Ouais, t'es juste un colleur d'affiche, quoi... Ca m'apprendra à vouloir faire des économies...

Il sentit des yeux fixés sur lui, mais ne chercha pas à savoir si c'étaient ceux du Zabrak ou de quelqu'un d'autre. Il se contenta de se retourner et de regarder en direction de la porte en se passant une patte (main) sur sa fourrure crânienne. Il était revenu au point de départ pour avancer un peu dans sa recherche et finalement, il était toujours au point de départ. Il se surprit à un léger sourire, quelle ironie!

N'empêche, si une serveuse sans histoire peut finir morte sans raison, ça ne me rassures pas ! se dit-il, faisant disparaître son sourire par une pensée pour son esclave enfermée. Quand on penses que Tatooine est censé être un endroit dangereux! Je penses qu'on y est bien mieux!

Il se décida et s'apprêta à partir, se disant que si d'autres sont dans le coup, il faudra être le plus rapide...Puis il hésita : si le Zabrak comptait également participer, il pourrait facilement lui faire perdre ses chances. En effet, pour l'avoir déjà fait, Selyan sait que démarrer une chasse juste derrière un autre, c'est s'assurer de bonne chances de réussir... Dans le doute, il se retourna vers celui-ci

- Vous comptez vous rendre au Cul-Sec aussi, c'est bien ça?


    Envoyer un message privé    

Silver Rahn
Novice
Aucun
Zabrak
Niv: 1 XP: 0
1115 Dat
Initiative: 27
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Mar 25 Mar, 2014 à 20:33

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 239


Voir le profil de l'utilisateur




Et un nouveau contact à rencontrer... Cette pêche à l'information était tout nouveau pour Silver qui commençait déjà à regretter de s'être lancé dedans. Mais la récompense finale le remit bien vite dans le droit chemin, même s'il avait l'impression de faire du surplace dans son enquête il avait apprit plusieurs choses importantes ici. Le métier de détective commençait à rentrer...

Un nouveau nom, une nouvelle adresse et c'était repartit. Le seul petit problème pour le Zabrak était le nouvel arrivant, un concurrent pour la prime... Ou un partenaire qui sait?...
En tout cas, il ne fit pas grande impression aux yeux du Zabrak avec son attitude froide, indifférente et pas vraiment amicale. Mais ce genre d'attitude voulait peut être cacher un détective d'expérience qui en a vu d'autres... Il serait peut être judicieux de s'en faire un ami ou de le mettre hors course...

Silver s'était levé du siège où le Trandoshan l'avait invité à s'asseoir et après avoir remercié ce dernier de lui avoir donné quelques informations qui paraissaient importantes il s'était dirigé d'un pas décidé vers la sortie à la suite du Trianii avant que ce dernier ne lui lance :

- Vous comptez vous rendre au Cul-Sec aussi, c'est bien ça?

- On ne peut rien vous cacher... et je vous propose de continuer cette enquête à deux, la prime sera largement suffisante si nous y arrivons. Qu'en dites-vous?

L'offre était sincère et Silver était sûr que l'enquête avancerait bien plus vite à deux.


    Envoyer un message privé    

Selyan Wisden
Mort
Mercenaire
Trianii
Niv: 1 XP: 189
1453 Dat
Initiative: 27
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Mer 26 Mar, 2014 à 19:38

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 239


Voir le profil de l'utilisateur




Le Trianii dévisagea une dernière fois le Zabrak. Sa réponse était des plus idéale pour lui. Rien à craindre avant l'approche du dénouement de l'enquête. Et peut-être même trouverait-il plus aisément le fameux "Cul Sec"!
Et puis, il peut y avoir des avantages à être à deux: bien coordonnés on avance plus vite, mal coordonné, y en a toujours un qui prendra les coups pour servir d'avertissement et "d'aide" à l'autre. Bon, bien sûr il fallait partager la récompense. Mais vu que la moitié vaut mieux que rien... En plus ne connaissant pas assez Coruscant pour la parcourir de fond en comble seul, un compagnon ne pouvait être de refus...


- Soit, je vous suis. Plus vite on trouve la cible, plus vite on touche la prime... Et plus on évite de la perdre.

Selyan se faufila ensuite jusqu'à la sortie de la cantina...


    Envoyer un message privé    

Kayden Raynor
Novice
Mercenaire
Humain
Niv: 3 XP: 4561
14909 Dat
Initiative: 25
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Mer 22 Avr, 2015 à 14:19

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 239


Voir le profil de l'utilisateur




La bouse de bantha, quel nom de merde en fait. Pensa-t-il très fort.

Après avoir beaucoup marché en se frayant tant bien que mal à travers la foule compacte, emprunté plusieurs turbo-ascenseurs, hélé un taxi et à nouveau marcher, il se retrouvait là, debout, devant les portes gargantuesques et cerclées de halos oranges de la cantina. Affichant une moue perplexe alors qu'il fixait le nom du cloaque sur son enseigne.

J'espère que ce qu'ils servent n'a pas un lien directe avec le choix du nom de l'établissement...

Il se décida enfin à pénétrer dans la cantina. C'était bruyant, c'était lacrymal. Les odeurs de bière, de sueur et d'eau de toilette à quatre sous l'agressèrent comme un coup de poing sur le nez. Aussitôt il regretta de ne pas porte un de ces fameux casques à la légendaire visière en T, qui lui aurait épargné ce désagrément certain. Les rires, les conversations -y compris un hennissement animal venu de l'autre bout de la salle- était comme les sons dans ces rêves récurrents que l'ont fait à certains moments critiques de sa vie : ne pas être prêt pour un examen, se trouver nu en public, tomber, se précipiter vers un quartier d'une ville étrange, certain que notre destin s'y jouera.

Raynor s'avança, esquivant au passage un serveur en plein rush, peu attentif et un peu trop pressé d'aller servir ces demoiselles hystériques et déjà bien éméchées dans le carré VIP, slaloma entre les divers clients de toutes les espèces, à l'apparence et au dialecte si varié, et arriva enfin jusqu'au comptoir. Il soupira, en se retournant pour examiner la grande salle, bondée.


Ce doit être le week-end, sur cette planète.

Son attention se porta sur un large panneau où était exposé le choix des boissons proposées ici. Son choix fut vite vu. Il attendit un moment, qu'un des barmans remarque enfin sa présence et vienne à sa rencontre.

- Un cognac naboo, s'il vous plait.

Il attendit que l'employé aille lui chercher sa commande et ne déposa devant lui, sur le comptoir, la somme demandée ainsi qu'un généreux pourboire, que quand celui-ci revint vers lui avec le verre de cognac. Raynor s'empara du verre et du précieux liquide qu'il contenait et avança de sa main gantée ses dataries en le remerciant d'un hochement de tête.

Une fois le serveur éloigné, la mandalorien porta son verre jusqu'à son nez et huma le délicieux parfum de la noble boisson ambrée. Autant il était un homme habitué à la rusticité la plus extrême, combattre dans la boue, la neige ou le sable, dormir à même le sol en pleine foret ou sur le béton et manger les rations militaires les plus infâmes quand la situation l'exigeait, autant il avait toujours eu une grande préférence pour les alcools nobles et raffinés. De bons whiskys vieillis en fût de chêne avec une triple distillation, une eau de vie artisanale comme le célèbre tihaar Mandalorien, mais parmi tous le cognac demeurait sa boisson favorite. Une boisson de qualité était la seule exigence qu'il avait dans la vie.

Enfin, ses lèvres entrèrent en contact avec le verre et il savoura enfin les arômes légèrement boisés du cognac. Ouais, ça c'était pas de la bouse de bantha... Satisfait, il s'accouda au bar et balaya du regard la grande salle, sans vraiment chercher quelque chose en particulier. Peut-être un type avec une allure importante, ou encadré de gardes du corps. Il fronça les sourcils et fit signe au barman qui l'avait servit un peu plus tôt.


- Dites, vous devez entendre pas mal de trucs ici. Vous seriez pas au courant qu'un type cherche à embaucher un porte flingue dans le secteur ? Il faut que je me refasse.

Raynor compta sur le fait que le barman n'oublierait pas le beau pourboire laissé un peu plus tôt et qu'il serait ainsi plus enclin à répondre à sa question par une réponse positive.



Code:
Achat d'un cognac naboo, et demande de renseignement sur des employeurs locaux.


Dernière édition par Kayden Raynor le Mer 22 Avr, 2015 à 14:20; édité 1 fois
_________________


Theme de Raynor

    Envoyer un message privé    

Akasha
Maître du Jeu
Reine
Vampire
Niv: 1 XP: 458
482 Dat
Initiative: 30
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Lun 27 Avr, 2015 à 21:55

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 7


Voir le profil de l'utilisateur




Code:
Kayden perd 50 Dataries


Pressé par la foule de commandes, l'employé de la Bouse de Bantha fit glisser son cognac à Kayden sur le comptoir râpeux. On pouvait voir dans le verre ma rincé de petites bulles de savons. Au moins avait-il été lavé. En voyant le « généreux pourboire », l'employé fit la grimace. Il se disait qu'à force de voir des holo-films, tout le monde prenait les tavernes pour des agences de renseignement.

Un boulot comme porte-flingue, hein ? C'est pas le choix qui manque. Surtout en ce moment. Mais je te conseille un truc « légal ». Tu devrais aller faire un tour au commissariat local. Ils sont en perpétuelle recherche de « pertes acceptables ». Mais je te conseille de prendre une bonne nuit de sommeil. Avec les cernes que tu as sous les yeux, tu ferais même pas un bon bouclier humain.

Il n'attendit pas de réponse, sortant rapidement du champ de vision de Kayden pour aller s'occuper d'une autre commande.
_________________

** Akasha, intendante. **

    Envoyer un message privé    

Kayden Raynor
Novice
Mercenaire
Humain
Niv: 3 XP: 4561
14909 Dat
Initiative: 25
PV:
EV:
Répondre en citant

Message le Mar 28 Avr, 2015 à 1:33

Lancer D100: XX | Id du Lieu: 239


Voir le profil de l'utilisateur




Par chance, ou sans doute par sens de l'obligation devant le petit monticule de dataries posé sous son nez, le barman consenti à lui fournir l'information qu'il souhaitait. Le commissariat hein ? Raynor esquissa un vague sourire en coin tandis que la barman s'éloignait. Travailler pour les dignes représentant de la loi ne le dérangeait pas vraiment, disons juste qu'en général c'était lui qui donnait du travail aux flics en laissant des scènes de fusillade derrière lui. Mais après tout pourquoi pas. Les autorités étaient de bons employeurs, en principe. Ils consentaient à sous-traiter, et payer convenablement leurs consultants pour qu'ils aillent se faire perforer le cuir à la place de leurs hommes en uniforme.

Cependant l'employé avait soulevé un point intéressant. Raynor avait déjà quelques heures de voyage spatial dans les pieds et avait encore parcouru une bonne trotte avant d'arriver ici. Bien qu'il sentait déjà les effets remontants du cognac faire effet sur son psychisme, un peu de repos ne lui ferait certainement pas de mal. Et comme on le lui avait appris, mieux valait profiter des opportunités pour se reposer, on ne sait pas quand la prochaine occasion se présentera. Très bien, il passerait la nuit ici. Il était encore tôt dans la soirée, mais il n'était pas à une nuit près. Vu le boxon dans lequel était plongée la galaxie ces derniers temps, le travail ne manquerait pas et serait toujours là le lendemain matin. D'un signe de la main, il attira à lui un employé afin de réserver une chambre pour la nuit. Lui remit les dataries nécessaire et attendit en sirotant tranquillement le temps qu'on aille lui chercher la carte magnétique qui lui ouvrirait sa porte. Il remercia l'homme une fois la clé en sa possession et put enfin savourer le reste de son verre en toute tranquillité.

Raynor se retourna et s'accouda au bar afin d'observer la grande salle, son attention se porta sur une jeune femme arrivée avant lui. Plutôt belle, entre vingt et vingt-cinq ans, la peau couleur d’albâtre, des yeux verts et une chevelure brune longue et lisse lui tombant sur ses épaules dénudées par sa robe noire à la mode faite en un genre de composé plastique. Le sourire de Raynor s'élargit et il décida de finir son verre, grimaçant en arrivant à la dernière gorgée, le liquide contenu au fond du verre ayant un gout quelque peu savonneux. Le Mandalorien posa son verre sur le comptoir et se leva de son siège pour se diriger vers la jeune femme.


- Bonsoir, c'est la première fois que je te vois ici. Tu...





Une bonne heure plus tard, Raynor était assis dans un coin de sa chambre devant un petit bureau, plongé dans la pénombre. Derrière lui, allongée sur le lit, la jeune femme répondant au prénom d'Elana était assoupie nue sous les draps défaits par ses ébats récents avec le mercenaire. Ce dernier, uniquement éclairé par la lumière légèrement tamisée d'une lampe de bureau, avait étalé soigneusement sur un chiffon blanc les pièces démonté de son blaster et avait sortit un kit de nettoyage d'une des pochettes de sa ceinture multifonction. Le nettoyage et l'entretient d'une arme avait un potentiel calmant sur lui : celui d'être concentré sur une tâche précise afin de l'accomplir correctement et ne penser à rien d'autre. Libérer son esprit de toute autre question. Pour ainsi dire, ne penser à rien. Se contenter des gestes instinctifs et déjà effectués milles fois sur les pièces de son blaster. Chacune d'elles fut posée l'une à côté de l'autre sur la pièce de chiffon, dans son ordre de montage.

La connaissance et le bon entretient de son matériel pouvait autant sauver sa vie que sa maitrise du tir. Un blaster au canon crasseux ou à la chambre obstruée par du sable n'était bon qu'à vous exploser au visage. Et c'est tout ce que vous méritiez si vous n'étiez pas capable de vous occuper convenablement de votre équipement. Chaque pièces furent nettoyées avec différents outils, d'abord un bon coup de chiffon sec pour enlever le gros de la saleté. Puis un écouvillon métallique afin de retirer les débuts de rouille et retirer les résidus énergétiques des lasers, puis enfin un passage avec un pinceau légèrement imbibé d'huile d'armement afin de protéger et lubrifier les pièces coulissantes et métalliques à l'intérieur du blaster.

Une fois satisfait de la propreté de son outil de travail, sa "solution à tous les problèmes" comme il le surnommait affectueusement, il remonta l'arme. Vérifia les organes de visée afin de s'assurer de leur alignement, tira plusieurs fois sur la glissière afin de vérifier qu'elle coulissait bien et que la culasse ne se bloquait pas, puis percuta "à vide" pour s'assurer que l'arme était en mesure de tirer. Satisfait, il fit tourner le blaster autour de son index avant de le saisir fermement, vérifia la sécurité et inséra une cellule d'énergie dans la chambre d'alimentation pour approvisionner l'arme, qu'il remit soigneusement dans son holster.

Kayden s'étira, assis sur sa chaise, et bailla longuement. Il se leva et passa dans la salle de bain afin de se laver les mains, noircies par les restes de poudre et d'huile. Plus tôt dans la soirée il avait déjà prit une bonne douche, juste avant de s'occuper de son arme. Il retourna donc dans la pièce principale, esquiva sur le sol leurs vêtements répandus un peu partout dans la pièce et éteignit la petite lumière de bureau avant de retourner s'étendre auprès de la belle brune. Celle-ci sentit le mercenaire s'allonger à côté d'elle et décida d'aller se blottir contre ses muscles en poussant des petits gémissements typiques d'une fille à moitié endormie. Raynor rabattit les draps sur son corps, ferma les yeux et s'endormit du sommeil du brave.




Code:
 Achat d'une nuit d’hôtel dans la cantina, et repos dans celle-ci.
_________________


Theme de Raynor

    Envoyer un message privé    

Réponse Rapide
  
Page 12 sur 12 Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12





Aller sur un autre forum:  

Navigation
Répondre au sujet Poster un nouveau sujet Niveaux inférieurs 


Site réalisé par Mugen © 2005-2015 Swlrpg.fr Version 3.0 Tous droits réservés
Les images et contenus tirés de l'univers Star Wars sont la propriété de Lucasfilm Ltd. 1977-2015 ©
Forum sur base phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com

Page générée en 0.030536 sec.
Bas Gauche
Bas Gauche Banniere Bas